Geekerie
lxbox-game-pass-le-coup-de-grace-pour-les-revendeurs

L’Xbox Game Pass, le coup de grâce pour les revendeurs ?

Le marché du jeu vidéo est sans cesse en expansion. Si la mode tend vers les titres dématérialisés et transparaît à travers la prolifération de revendeurs en ligne, une nouvelle tendance lucrative émerge peu à peu : l’abonnement. Et ce, Microsoft l’a compris.

 xbox-game-pass

La firme américaine a récemment pris l’initiative de proposer grâce à l’Xbox Game Pass, un accès immédiat aux exclusivités Xbox, et ce le jour de leur sortie. Plus besoin pour les joueurs d’économiser des mois pour se payer le dernier Triple A dont le prix en boîte dépasse souvent les 70 € ! Avec l’Xbox Game Pass disponible au prix de 9,99 €/mois chaque joueur peut télécharger et profiter immédiatement d’une bibliothèque de jeux, riche d’un large choix de 150 titres.

 

La grogne des revendeurs

L’annonce de l’Xbox Game Pass est loin de faire le bonheur des revendeurs. C’est pourquoi certains professionnels ont décidé tout bonnement de boycotter les produits Xbox. Le distributeur Autrichien GameWare a été le premier à exprimer son mécontentement - suivi par bon nombre de confrères : Stan's Games, Extrem Gamez, etc. Leur position est ferme : ils ne proposeront plus de produits Xbox et préfèrent désormais marger sur les produits des autres licences.

D’autres, sans pour autant privilégier cette solution extrême, ont décidé de ne pas distribuer physiquement le titre Sea of Thieves (à paraître en mars 2018), jugeant l’opération peu intéressante financièrement parlant, face à la multitude des offres disponibles chez les revendeurs en ligne, et à la présence du jeu sur l’Xbox Game Pass.

Néanmoins, certains distributeurs restent optimistes, et estiment que leur chiffre d’affaires ne sera pas impacté par cette nouvelle. Ils misent sur les ventes de produits Sony et Nintendo et sur le fait que beaucoup de joueurs privilégient encore les versions physiques de leurs titres préférés qu’ils aient l’âme de collectionneur ou simplement une connexion en carton - télécharger rapidement un jeu de 50 gigas, sans être fibré, relève de l’utopie !

 

Quant aux joueurs, ils semblent accueillir plutôt favorablement l’arrivée des nouveautés Xbox à travers le Game Pass. Aussi, ils n’hésitent pas à se moquer ouvertement de la grogne des revendeurs sur les réseaux sociaux.

grogne-revendeurs-xbox-game-pass

 

Le marché de l’occasion menacé ?

Mais si certains revendeurs protestent contre cette concurrence de l’Xbox Game Pass, jugée déloyale, c’est aussi car cette initiative menacerait le marché de l’occasion. Si l’Xbox Game Pass propose aussi l’accès à une bibliothèque de 150 titres, quel est l’intérêt financier pour un joueur d’écumer les petites annonces et boutiques de jeux vidéo à la recherche de la bonne occasion, s’il peut à sa guise profiter du titre de chez lui, et pour un tarif attractif de 9,99 €/mois ?

 

Mais si un jeu en boîte est éternel, ou presque, les jeux téléchargés grâce à l’Xbox Game Pass ne sont en possession du joueur que tant que l’abonnement reste actif. Donc, pour profiter de ces titres toute sa vie, il faut mettre la main au portefeuille tous les mois !

À chaque formule son public !

Vos réactions


La dynamique c'est la vie !

Commentaires (3)


Merci de te connecter ou de t'enregistrer pour poster un commentaire

  • 29 mars 2018

    Je trouve ça super intéressant surtout pour ceux qui achètent plus de 2 jeux par an. En plus, comme le dit tweet c'est juste des gros hypocrites. Et puis, qu'ils arrêtent un peu de rêver, les jeux physiques il y en aura de moins en moins parce que j'ai lu que Playstation souhaitait sortir une console sans jeux physiques.

    Répondre

    26 avril 2018

    Non mais oui je suis d'accord avec toi et l'article, c'est juste de la bonne hypocrisie alors que le pass est vraiment une bonne idée pour les joueurs !

    Répondre

    4 mai 2018

    Certains l'ont ici et peuvent nous faire un retour ?

    Répondre