Avis du Jeu Diablo 3

Diablo 3, un épisode (trop) attendu ?

Cet avis a été réalisé par un internaute, donne toi aussi ton avis !

Qui n'a jamais frémit à l'annonce de Diablo 3 lorsque son prédécesseur avait été joué jusqu'à la moelle ? Sorti le 15 mai 2012, soit douze longues années après Diablo 2, Ce troizième opus s'était fait attendre, c'est le moindre qu'on puisse dire.

Malheureusement, l'accueil des joueurs, contrairement à celui des critiques qui lui attribuèrent globalement de bonnes notes, fut très défavorable en vue du maigre festin que ce Diablo 3 paraissait être. Un des plus gros pépins étant l'hotel de vente qui avait été vivement critiqué et donc par la suite fermé. Mais qu'en est-il maintenant ?

Après de multiples mise à jours du jeu de base, l'expansion Reaper of Souls vit le jour le 25 mars 2014 et rajouta un bon nombre d'éléments qui relèveront Diablo 3 et certains diront même qu'ils feront renaître de ses cendres ce phénix qui s'était embrasé sans doute trop tôt. Des éléments tels que les saisons, le mode aventure ou les niveaux de parangon sans oublier la mystique qui prolongent durement l'intérêt et la durée de vie du titre.

Image promotionnelle de l'expansion Reaper of Souls

Le scénario du base, comme celui de son expansion, ne prétend pas faire une dissertation ni de révolutionner le monde mais il fait le job. Notons tout de même que la plupart des boss ont du charisme (à l'exception faite des boss secondaire comme le boucher, Ghom ou Lazarus qui n'ont pas vraiment d'introduction ni de conclusion, on les affronte juste. C'est tout. J'ai trouvé ces combats assez amers en terme de background) et que les compagnons ont des lignes de dialogues assez étoffé au point qu'on finit par s'y attacher au long de la campagne.

Les graphismes, bien que souvent décrié pour leur couleurs plus flashy et cartoon que ses ainés, sont quand même cohérent et l'ambiance de Diablo 3 tient la route avec un petit plus pour Reaper of Souls qui se veut légèrement plus sombre. Le bestiaire est plutôt bien réalisé sans vraiment se répèter et les effets sont assez jolis. Il faut savoir que lorsque les développeurs du jeu ont appris que les joueurs le critiquaient pour son aspect télétubies ou autre, ils ont crée le gobelin arc-en-ciel qui les amènent vers un monde magique et encore plus flashy avec des poneys et des nounours pour gentiment se moquer de ces joueurs-là.

Rappelez vous, Diablo 2 ... L'art d'hésiter devant son arbre de compétence au moment de choisir une compétence ou l'art de calculer ses points d'attribut devant sa fenêtre de personnage... Diablo 3, c'est l'art de la facilité. En effet, le gameplay du titre à ce niveau là est en mode pilote automatique. Les compétences apprises peuvent être changé à n'importe quel moment avec un système de runes modifiables et les points d'attributs se gagne automatiquement en monter de niveau. Ce système criticable est là pour permettre une grande souplesse de build et de se concentrer sur l'action. Défaut pour les uns, qualité pour les autres, heureusement que ce système est dorénavant compensé par les niveaux de parangon, qui apparaissent après le dernier niveau (70). De plus l'ajout des gemmes légendaires est un réel plus pour la construction de build.

A propos de build justement, tout est possible pour chaque classe de personnage. Vous voulez faire un élevage de pets avec le chasseur de démon ? Vous pouvez. Vous voulez faire en sorte que chaque bond avec le barbare crée un seisme ? Vous pouvez. Mais le gros souci c'est que très peu de combinaisons sont vraiment viable à très haut niveau.

La bande-son est honnête. Pas grand chose à redire dessus. Les voix des personnages sont de très bonnes qualités.

La durée de vie de Diablo 3 est assez conséquente. Bien que la campagne soit assez rapidement bouclée, c'est avec le mode aventure que le jeu prend toute son ampleur. Dans le mode aventure, les failles et les primes rajoutent des dizaines voire une vingtaine d'heures s'il l'ont veut peaufiner son personnage et le faire monter en tourment 13 sans oublier le cube de Kanai. De plus, les niveaux de Parangon sont quasiment infinis.

 

Qu'en conclure?

Scénario - 7/10
Graphismes - 8/10
Gameplay - 8/10
Bande son - 7/10
Durée de vie - 9/10
8
Pour faire court, Diablo 3 est bon jeu avec des lacunes en terme de profondeur avec ses qualités en terme d'action et de fin de jeu.

Vos réactions


Un papa geek de presque 30 ans qui aiment les jeux vidéos, notamment les rpg comme Diablo, the elder scrolls ou grim dawn et qui aime s'informer sur les nouvelles technologies.

  • Ils ont aimé 1

    "Diablo 3, un épisode..."

    1 3

    Positif : Qui n'a jamais frémit à l'annonce de Diablo 3 lorsque son prédécesseur avait été joué jusqu'à la moelle ? Sorti le 15 mai 2012, soit douze longues années apr... Lire la suite...

  • Ils n'ont pas aimé 0

Commentaires (5)


Merci de te connecter ou de t'enregistrer pour poster un commentaire

  • 9 février 2018

    Perso je trouve que Diablo 3 est beaucoup plus simple que le 2.

    Répondre

    11 février 2018

    Diablo 3 était pour ma part très bon ! L'hôtel des ventes ne me dérangeait pas vraiment mais a été assez mal mis en place malheureusement. J'attends avec impatience Diablo 4, en espérant retrouver un hôtel des ventes bien plus intelligemment conçu. Je parle bien entendu de l'hôtel des ventes standard et non la version avec argent réeel

    Répondre

    • 15 février 2018

      Ah non mais Diablo 3 j'adore hein ? Même l'hotel des ventes ne me gênait pas vraiment. Mais au début, il m'avait un peu déçu à sa sortie (trop court, scénario bof) mais maintenant il est très bon avec reaper of souls et tous les autres ajouts. D'ailleurs, si vous voulez joué à D3 avec moi, n'hésitez pas, je tourne autour du T7 avec mon nécromancien ^^

      Répondre