Jeux de plateau
chronicles-of-crime-noir-une-extension-a-la-limite-du-legal

Chronicles of Crime Noir, une extension à la limite du légal

Chronicles of Crime a su briller par son concept hybride VR jeu de société aux visuels particulièrement expressifs et revient donner de ses nouvelles avec son extension Noir.

Si vous ne connaissez pas encore CoC -rien à voir avec Clash of Clans- et que vous tombez sur cet article par hasard je vous suggère FORTEMENT d’aller jeter un coup d’œil à l’article sur le jeu principal qui en plus d’être innovant est un excellent jeu d’enquête coopératif (en plus la coopération c’est la mode).

 

Quelles nouveautés pour l’extension Noir ?

Contrairement au jeu de base (qu’il vous faudra tout de même avoir pour pouvoir jouer à l’extension), Noir vous propulse à Los Angeles au beau milieu des années 50.

histoire background coc noir sam spader

Non seulement le contexte change (et donc l’ambiance visuelle des scènes de crime en VR, les dialogues, la musique…) mais même les cartes ont eu droit à un nouveau look.

Qui dit nouveau contexte, dit nouveau rôle de personnage. Dans Chronicles of Crime Noir, tous les joueurs incarnent un seul et même détective privé et non plus un membre du personnel légal, du nom de Sam Spader. Ce nouveau rôle implique que vous n’êtes plus obligé(e(s)) de suivre la voie de la justice par vos choix (puisque vous êtes un privé vous pouvez très bien retourner votre veste pour arriver à des fins plus personnellement « enrichissantes ») mais aussi par vos actions. Vous flirtez donc constamment avec la limite du légal car votre enquête sera dictée par toutes vos décisions, quelles qu'elles soient.

À titre indicatif, vous pouvez choisir d'entrer par effraction dans une maison, sans mandat, peut-être pour sauver quelqu'un, peut-être pour récupérer de l'argent pour un client et en toucher une partie, etc. À vous de voir.

cartes actions noir chronicles of crime extension lucky duck

La mécanique des actions, propre à Noir, est la suivante : vous possédez 4 cartes « Action » pour Intimider, Prendre en filature ou Corrompre quelqu’un ou encore entrer par Effraction quelque part, et il faudra scanner l’une de ces cartes pour effectuer l’action. Malgré tout, cela ne vous déliera pas de toutes les contraintes !

Par exemple, si vous voulez corrompre quelqu’un, il vous faudra lui donner au minimum 20 dollars et donc puiser dans votre réserve personnelle, plus ou moins élevée au départ en fonction du scénario. De plus, toutes les actions ont des conséquences et vouloir jouer au dur avec un capot du parrain que vous cherchez à interroger risque de vous mettre sacrément dans la panade, si j’ose dire.

Maintenant que vous savez cela, voyons ensemble le matériel que contient la boîte de Chronicles of Crime Noir :

  • 4 nouveaux scénarios
  • 4 cartes « Action » (Intimidation, Effraction, Filature, Corruption)
  • 10 cartes « Objet spécial » supplémentaires
  • 10 plateaux « Lieu » supplémentaires
  • Et pas moins de 30 personnages additionnels.

lucky duck games materiel noir coc

Pour y jouer une fois le jeu acheté, même formule que dans le jeu de base, il vous suffit de télécharger la companion app gratuite dans la langue de votre choix et de vous laisser porter !

Note :

Petite question pour satisfaire votre soif de culture, pourquoi ce nom de « Noir » alors que ça se passe en pleine Californie brûlante ? Ceci se réfère au « film noir », terme utilisé pour la première fois en 1946 pour décrire un film dont la ou les thématique(s) gravitent autour du crime, de la jalousie, de la trahison, du meurtre et des situations désespérées. Ce terme est né en référence à plusieurs romans regroupés sous le nom de Série Noire - merci Wiki pour ces précisions. Disons que c’est un peu l’ambiance Blade Runner.

Alors, Spader, prêt à maintenir sa réputation de super détective privé dans le Los Angeles noir des fifties ? Gare aux flics ripoux, à la mafia et aux clients trop généreux ; les méchants ne sont pas forcément ceux que l'on s'imaginerait.

 

Est-ce que la formule Chronicles of Crime fonctionne toujours ?

Après avoir testé plusieurs scénarios, je dois dire que je suis plus que conquise. Pas toujours simples à résoudre (même plutôt pas), les enquêtes me semblent tout de même plus agréables que dans le jeu de base car je trouve la mécanique des actions plus intuitive en termes de raisonnement que celle d’appeler divers intervenants pour obtenir des informations (comme dans le jeu CoC de base).

C'est ue franche réussite car le jeu parvient à se réinventer autour de cette nouvelle approche plus intime, où l'on sent que l'on se met en danger pour résoudre les problèmes des autres plutôt que pour le plaisir de plaire à ses supérieurs enquêteurs.

L’ambiance est vraiment déroutante et les enquêtes peuvent offrir tellement de branches que démêler le vrai du faux en devient un casse-tête mémorable. Encore une réussite pour Lucky Duck qui se pare intelligemment des plus belles couleurs du Noir.

boite materiel extension noir chronicles of crime

Si vous souhaitez vous procurer Chronicles of Crime Noir, l’extension est disponible en français sur le site de Lucky Duck Games pour une vingtaine d'euros ainsi que chez les revendeurs habituels, mais n’oubliez pas qu’il vous faudra le jeu de base pour pouvoir expérimenter Noir ! Le jeu fera un excellent cadeau pour tout amateur de technologie et d'enquête et peut se jouer aussi bien en solo qu'à plusieurs !

En tous cas, J’ai hâte de pouvoir donner sa chance à la prochaine extension : Welcome to Redview.

Vos réactions


40 Yaya

Le Maître Yi de la rédac'

Commentaires (0)


Merci de te connecter ou de t'enregistrer pour poster un commentaire